Partager
cet article

Se projeter

Comment se constituer un patrimoine ? Le guide

Didier Attard
Dirigeant - Fondateur Perspectives Conseils
6 min
Comment se constituer un patrimoine ? Le guide de Perspectives Conseils, cabinet d'expertise-comptable et de conseils aux dirigeants

En cette période électorale, le débat sur les droits de succession s’invite dans la campagne (sans aucun intérêt, nous le développons à la fin de cet article). Encore une fois : attiser par des médias qui préfèrent les sujets controversés aux vrais problèmes de notre pays. Il serait bon de trouver des solutions sans démagogie et surenchère. Mais c’est ennuyeux, technique, complexe et cela renvoie aux obligations de chacun, plutôt qu’aux droits individuels.

L’objectif général de cet article est de savoir comment se constituer un patrimoine, dans tout ce que cela englobe. Voici nos suggestions.

Table des matières

Pourquoi se constituer un patrimoine ?

Avant tout, nous pourrions nous poser la question de savoir pourquoi se constituer un patrimoine ? Tout simplement parce PATRIMOINE = SÉCURITÉ. Lorsque l’on constitue un patrimoine, nous le faisons pour :

  • Subvenir à ses besoins en cas de perte d’emploi, d’accident de la vie,
  • Prendre du temps pour accompagner un proche sans se soucier de ses fins de mois,
  • Faire une pause pour éviter un burn-out et prendre soin de soi,
  • Payer les études des enfants,
  • Profiter de sa retraite après une vie de travail et d’efforts,
  • Aider ses enfants pour leur installation dans leur vie privée ou professionnelle
  • Ne pas coûter à vos enfants et être capable de se prendre en charge en fin de vie.

S’il vous reste un patrimoine après tout ceci, tant mieux, mais l’essentiel n’est pas là !

1. Souscrire à des contrats d’assurance et de prévoyance

Tout d’abord, il faut mettre en place toutes les mesures assurancielles en place pour pallier aux accidents de vie : Souscrire à des contrats de prévoyance, de mutuelle et de décès, des garanties perte d’emploi pour les travailleurs indépendants, rente éducation pour les enfants, capital décès pour son conjoint… Le coût est faible au regard de la sécurité qu’ils apportent. Je vous invite à prendre contact avec notre partenaire, PACX, pour y réfléchir. C’est primordial. Et, cela ne dépend que de vous.

2. Optimiser ses droits à la retraite avec un expert retraite

Vous cotisez tous les mois à un régime de retraite, toute votre vie ! Ce « capital solidaire » ne dépend pas de vous, mais des pouvoirs publics : retraite du régime de base, régime complémentaire… Il vous appartient de connaître vos droits, de vous assurer qu’ils vous seront restitués en intégralité et que vous pouvez les optimiser. La Cour des comptes prévient qu’une retraite sur 6 est erronée ! Et elle ne parle pas des situations non optimisées. Notre expert retraite est à vos côtés pour vous aider à percevoir ce que vous avez mis une vie à constituer.

3. Acquérir votre résidence principale

L’acquisition de sa résidence principale est la troisième étape. En effet, l’évolution du prix de l’immobilier sur 40 ans prouve qu’il s’agit du meilleur des placements. Mais il permet aussi :

  • D’éviter de payer un loyer à fond perdu,
  • De créer un lieu de chaleur et d’épanouissement familial,
  • D’être certain d’avoir un toit en cas d’accident de la vie ou en cas de perte de revenu,
  • D’accueillir un proche en difficulté,
  • De vendre en viager pour assurer une retraite confortable et une fin de vie apaisée.

4. Se lancer dans l’investissement immobilier (et pas que)

Pour certains, il est possible d’économiser tous les mois, d’avoir reçu un héritage ou une donation, d’avoir gagné au loto ! Dans ce cas, vous avez la chance de pouvoir faire partie du clan des personnes devant gérer l’allocation d’actifs ! Quèsaco ? C’est le choix du support d’investissement. Il faut le choisir en fonction de son utilité, de sa performance et du niveau de risque. Et cela peut être un peu compliqué, voire stressant ! En effet, voici quelques exemples :

  • Vous avez bien compris que lorsque vous investissez sur des produits structurés en Asie : Il y a un risque.
  • Vous investissez sur un investissement immobilier en location meublée : Il y a un manque de liquidité à court terme (si demain, vous devez payer des frais d’hôpital).
  • Vous investissez dans un livret A : Il n’y a aucune rentabilité, ni performance. L’inflation en 2022 sera plus forte que le taux d’intérêt servi par le livret A.

Investir dans une assurance-vie, un PER, et/ou l’immobilier

3 produits qui selon nous sont intéressants pour se constituer un patrimoine :

  • L’assurance-vie, capital liquide avec de nombreux avantages fiscaux et avec un ratio rentabilité/risque pilotable ;
  • Le PER, voir comment souscrire un Plan d’épargne retraite ;
  • L’investissement immobilier, à travers le dispositif de la location meublée. C’est aujourd’hui la seule façon de faire de l’immobilier sans subir un « racket fiscal ». Mais, même s’il paraît simple, ce dispositif est en réalité complexe, « un vrai champ de mines » ! Il est donc indispensable de bien vous faire accompagner. Chez Perspectives Conseils, nous avons un partenaire qui vous accompagne de A à Z pour trouver votre bien immobilier, le rénover, le meubler et le louer. Le tout avec une approche très humaine centrée sur votre projet (https://pepiteurbaine.com/).

5. se faire accompagner par notre cabinet Perspectives Conseils (Bonus)

Perspectives Conseils est un cabinet d’expertise comptable tourné vers le conseil aux entreprises, et surtout à leurs dirigeants, aux particuliers, aux professions libérales, aux artisans ou commerçants. Vous accompagner de manière globale, faire du conseil à 360 degrés : c’est l’ADN de Perspectives Conseils et de sa filiale Perspectives Retraite. La double formation de son dirigeant (expert-comptable et gestionnaire de patrimoine conseils) en est le gage. Alors, n’hésitez à prendre contact avec nous pour constituer votre patrimoine !

Le point de vue de l’auteur sur les droits de succession

En complément suite à mon introduction : mon avis sur les droits de succession :

Le vrai problème n’est pas la loi. En effet, chacun des parents peut donner 132 000 € à chacun de ses enfants tous les 15 ans, auquel il est possible de donner dans le cadre d’une assurance-vie 152 500 € par enfant et par parent. Avec un peu de préparation, les donations transgénérationnelles, les démembrements de propriété, les techniques de donations-cessions ou le pacte Dutreil permettent de s’exonérer des droits de succession jusqu’à deux millions de patrimoine, voire au-delà ! Perspectives Conseils reste à votre disposition pour en discuter. Avec grand plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser
Comment obtenir un prêt auprès de la Bpifrance ? Le guide

Comment faire une demande de financement à la Bpifrance ?

Si vous avez des projets liés à la transformation Numérique et Ecologique, vous pouvez vous tourner vers la Bpifrance pour 2 types de prêt possible : le prêt Transformation Numérique et le Prêt Action climat. Quels sont les critères d’éligibilité à ces prêts et comment faire une demande de financement à la Bpifrance ? Le point avec Perspectives Conseils.

LIRE LA SUITE
VOUS CONSEILLER

Perspectives Conseils est un cabinet d’expertise comptable et de conseils aux entreprises et dirigeants.

Aide à la création d’entreprise, comptabilité et fiscalité, optimisation du statut de dirigeant, conseils en gestion d’entreprise et de patrimoine … Nous accompagnons les entrepreneurs et entrepreneuses tout au long de l’année pour la réussite de leur activité.

Nos prestations fonctionnent au forfait ou par missions ponctuelles, selon la nature de votre besoin et l’intérêt de notre collaboration.

Présents pour chaque étape de votre vie de dirigeant
Pour aller plus loin
Comment se calcule le coût du départ à la retraite de votre salarié ? Le guide Perspectives Conseils.

Comment calculer le coût de départ à la retraite de votre salarié ?

Vous ne pouvez pas mettre un salarié à la retraite avant l’âge de 70 ans. Attention les modes de calcul de l’indemnité de départ sont différents et les incidences fiscales et sociales ne sont pas les mêmes pour le salarié et l’employeur selon la typologie de départ, c’est-à-dire une mise à la retraite ou un départ volontaire à la retraite.
Nous allons vous aider pour bien faire la distinction entre départ volontaire et mise à la retraite d’un salarié. Comment fonctionnent ces deux dispositifs ? Quels sont les montants respectifs d’indemnités à verser au salarié qui part à la retraite ?
Le guide de Perspectives Conseils sur le calcul d’un départ à la retraite.

LIRE LA SUITE

Partager
cet article

Perspectives Conseils expertise-comptable et conseils aux dirigeants
Perspectives conseils votre conseiller expert dans la création d'entreprise
Merci pour votre confiance !

Votre demande a été prise en compte. Vous serez contacté(e) d’ici 48H par votre conseiller