Perspectives Conseils - Toutes l'actualités autour du conseil aux dirigeants
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Partager
cet article

Se projeter

Besoin en Fonds de Roulement (BFR) : comment le calculer ?

Date de MAJ :

George Picarra
Expert-comptable associé
7 min
Calculer le besoin en fonds de roulement de votre entreprise (BFR)

Dans la gestion de votre entreprise, le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) occupe une place centrale stratégique. Il faut en effet comprendre, calculer et optimiser le BFR de son entreprise pour en assurer la pérennité et le développement.

Voici un guide pratique Perspectives Conseils pour appréhender et maîtriser cet indicateur.

Table des matières

Qu’est-ce que le BFR ?

Le Besoin en Fonds de Roulement représente les ressources financières qu’une entreprise doit mobiliser pour financer l’écart de temps entre le décaissement initial (achat de matières premières, paiement des salaires, etc.) et le recouvrement des ventes. En d’autres termes, il s’agit de l’argent nécessaire pour faire tourner l’entreprise au quotidien sans tenir compte des investissements à long terme.

Les coûts générés par l’activité d’une l’entreprise déterminent le coût de production du bien ou du service proposé. C’est l’encaissement de la facture de vente qui couvrira les coûts mais permettra également de constater une marge brute.

Cependant, avant même de commencer à générer des revenus, l’entreprise doit souvent effectuer des investissements. Par exemple, pour une entreprise commerciale, cela implique la création d’un stock initial qui doit être financé (paiement de ses fournisseurs), souvent avant même que les premières ventes ne soient réalisées.

Ce décalage entre les paiements de ses charges et le règlement de ses clients est le besoin en fonds de roulement (BFR).

Différence entre BFR d’exploitation et hors exploitation (BFRE et BFRHE)

On parle couramment de BFR pour désigner le BFRE, c’est le décalage lié à l’exploitation courante, c’est-à-dire à l’activité de l’entreprise.

On parle de BFRHE pour prendre en compte les autres postes sans lien direct avec l’exploitation (autres créances et autres dettes).

Le BFR, un indicateur crucial pour la santé financière d’une entreprise ?

Le BFR est un indicateur de la santé financière d’une entreprise car il reflète sa capacité à gérer efficacement ses ressources pour soutenir ses opérations. Un BFR maîtrisé signifie que l’entreprise dispose de la liquidité nécessaire pour honorer ses engagements à court terme, ce qui est un signe de stabilité financière et de crédibilité auprès des partenaires financiers.

Le besoin en fonds de roulement (BFR) se divise en deux composantes principales qu’il faut surveiller :

  • Une partie structurelle, qui est liée aux conditions de paiement accordées par l’entreprise à ses clients et à celles qu’elle négocie avec ses fournisseurs. Cette partie reflète la gestion des délais de paiement dans les transactions commerciales de l’entreprise.
  • Une partie conjoncturelle, influencée par les fluctuations du niveau d’activité de l’entreprise. Tout changement dans le chiffre d’affaires, entraîne une variation correspondante du besoin en fonds de roulement d’exploitation (BFRE), ajustant ainsi le financement nécessaire à l’activité courante.

 

Comment calculer le BFR de votre entreprise ?

Le calcul du BFR se base sur la différence entre les besoins de financement courants (stocks et créances clients) et les ressources financières courtes (dettes fournisseurs et autres dettes d’exploitation). La formule est la suivante :

BFR = Stocks + Créances clients Dettes d’exploitation (dont dettes fournisseurs)

Cette formule permet d’évaluer le montant que l’entreprise doit financer pour couvrir le cycle d’exploitation.

Quelques remarques :

L’argent dû par les clients, après livraison ou réalisation de la prestation est une « créance client ». À l’inverse, l’argent que l’entreprise doit à ses fournisseurs est une « dette fournisseur ».

Dans une activité de services, les principales charges d’exploitation constituent les salaires qui ont très peu de décalage : les salaires sont généralement versés en fin de mois et les charges sociales en milieu de mois suivant. Ainsi le BFR correspond essentiellement au décalage de règlement des clients. 

Exemples chiffrés d’un calcul de BFR

Prenons un premier exemple chiffré, avec les éléments suivants :

  • Stock moyen : 100 000€
  • Créances clients : 100 000€
  • Dettes fournisseurs : 50 000€
  • BFR = 100 000 + 100 000 – 50 000 = 150 000€

Le BFR sera de 150 000€ à financer par son capital social, des emprunts, des apports en compte courant d’associés, des bénéfices des années précédentes conservés par la société.

Le BFR restera stable si la société est sur un rythme de croisière sans évolution notable de son chiffre d’affaires.

Mais si la société est en pleine croissance, c’est le cas des startups, le BFR va évoluer avec la croissance, ainsi une société qui a une augmentation de son chiffre d’affaires de 50% d’un mois à l’autre voit ses créances clients augmenter avec la même variation.

Prenons à nouveau un exemple chiffré pour la même société :

  • Stock moyen : 125 000€
  • Créances clients : 150 000€
  • Dettes fournisseurs : 75 000€
  • BFR = 125 000 + 150 000 – 75 000 = 200 000€

Cette même société est passée d’un besoin de financement de 150 000€ à 200 000€, soit 50 000€ de plus à financer en 1 mois, et c’est exponentiel !

BFR négatif, positif… Quelle analyse en tirer ?

  • BFR Positif : Signifie que l’entreprise doit financer le décalage entre les achats nécessaires à sa production et le paiement par les clients. Cela peut indiquer une croissance ou un besoin de mieux gérer le cycle d’exploitation.
  • BFR Négatif : Indique que les dettes fournisseurs financent entièrement les besoins en fonds de roulement, ce qui peut être le signe d’une bonne gestion des paiements et des recouvrements ou d’un secteur d’activité spécifique où les paiements des clients sont reçus avant les décaissements.

Pour une fois, il vaut mieux être négatif !

BFR positif : quelles bonnes pratiques ?

  • Gestion efficace des stocks : Éviter le surstockage et adopter si possible une gestion juste-à-temps.
  • Optimisation des délais de paiement : Négocier avec les fournisseurs pour obtenir des délais de paiement étendus et avec les clients pour réduire les délais de paiement.
  • Recouvrement actif des créances : Mettre en place une politique de recouvrement efficace pour accélérer les rentrées d’argent.
  • Pour gérer ses décalages de trésorerie, il est possible de solliciter auprès de son partenaire bancaire un crédit de trésorerie. Une autre alternative en B2B, c’est l’affacturage. Une technique de financement qui consiste à céder ses créances à un organisme financier, appelé factor.

Pourquoi faire appel à Perspectives Conseils pour la gestion de son BFR ?

Dans l’idéal, pour ne pas avancer à l’aveugle, il faut prévoir ! Pour cela, il existe des solutions : faire un prévisionnel de l’activité sur quelques mois ou quelques années, avec un suivi de trésorerie.

Pour cela, Perspectives Conseils peut vous accompagner et vous aider à calculer votre BFR, mettre en place un reporting pour suivre cet indicateur et son évolution de façon régulière, identifier les zones de risque et optimiser les flux financiers.

Il y a d’autres indicateurs importants à suivre dans la gestion de votre entreprise, mais la gestion du BFR est un pilier de la stratégie financière d’une entreprise. En maîtrisant cet indicateur, les dirigeants peuvent prendre des décisions éclairées pour le développement et la pérennité de leur activité. L’accompagnement par Perspectives Conseils devient ainsi un levier essentiel pour sécuriser et optimiser la gestion financière de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser
VOUS CONSEILLER

Perspectives Conseils est un cabinet d’expertise comptable et de conseils aux entreprises et dirigeants.

Aide à la création d’entreprise, comptabilité et fiscalité, optimisation du statut de dirigeant, conseils en gestion d’entreprise et de patrimoine … Nous accompagnons les entrepreneurs et entrepreneuses tout au long de l’année pour la réussite de leur activité.

Nos prestations fonctionnent au forfait ou par missions ponctuelles, selon la nature de votre besoin et l’intérêt de notre collaboration.

Présents pour chaque étape de votre vie de dirigeant
Pour aller plus loin
Perspectives Conseils expertise-comptable et conseils aux dirigeants
Perspectives conseils votre conseiller expert dans la création d'entreprise
Merci pour votre confiance !

Votre demande a été prise en compte. Vous serez contacté(e) d’ici 48H par votre conseiller