Partager
cet article

Se projeter

Quels financements pour la reprise d’activité d’une entreprise ?

Jules Carpentier
Assistant comptable
7 min
Quel financement pour reprendre l'activité d'une entreprise en difficulté ou en développement ?

La crise du COVID-19, les instabilités géopolitiques actuelles, et surtout les remboursements des PGE dégradent la situation financière de nombreuses entreprises. Afin de relancer leur activité, un financement est très souvent nécessaire afin d’alimenter leur fonds de roulement, leur croissance ou tout autre projet innovant.

Dans ce contexte, il n’est pas toujours aisé et rassurant de se lancer dans une reprise d’entreprise. Pour autant, il existe des financements qui peuvent aider les entrepreneurs qui souhaiteraient se lancer. Perspectives Conseils vous en propose quelques-uns dans ce guide.

Table des matières

La nécessité d’analyser la situation de l’entreprise à reprendre

Avant tout, le repreneur doit nécessairement analyser le besoin immédiat de l’entreprise. S’agit-il d’une entreprise en difficulté financière ou d’une entreprise ayant une perspective de croissance rapide ?

Pour l’une, l’analyse permettra d’identifier la solution pour subvenir à son fonds de roulement. Pour l’autre, les financements devront principalement se concentrer sur le Capital et les opérations à mettre en place.

À partir de ce constat, nous distinguons alors différents axes de financement. Il convient de bien identifier celui qui convient le mieux à la situation de l’entreprise et à celle du repreneur.

Le financement classique par emprunt bancaire : le plus courant

Très souvent défini par l’emprunt bancaire, le financement classique reste aujourd’hui le premier mode de financement pour les reprises d’entreprise.

On lui associe également l’emprunt obligataire qui concerne généralement les grandes entreprises. Celui-ci offre la possibilité de diversifier ses sources de financement en s’adressant à une multitude d’investisseurs.

Les financements alternatifs pour la reprise d’entreprise en difficulté

Outre les financements classiques par la voie bancaire, il existe de nombreux autres financements de reprise d’entreprise en difficulté.

Parmi eux, le concours bancaire, l’affacturage classique ou inversé, la cession-bail (ou Lease-back). Focus sur ces financements pour les entreprises en difficulté.

Si l’entreprise que vous souhaitez reprendre n’est pas en difficulté mais en quête de croissance, nous vous invitons à passer aux « financements alternatifs pour les entreprises en croissance », plus bas.

Le concours bancaire pour un redressement de la trésorerie

Le concours bancaire correspond à un crédit bancaire de court-terme dédié au redressement de la trésorerie de l’entreprise en cas de déficits. Il se caractérise généralement par deux méthodes :

  • La facilité de caisse : permet de couvrir les décalages de trésorerie entre recettes du cycle d’exploitation et dépenses. Il est régi par un contrat mentionnant entre autres la durée et le taux d’intérêt applicable.
  • Le découvert autorisé : souvent d’une durée supérieure à la facilité de caisse, autorise le compte d’une entreprise à virer au rouge durant quelques semaines à quelques mois. Il est également régi par un contrat, la banque devant respecter la durée déterminée.

L’affacturage pour un recouvrement de créances anticipé

L’affacturage est une méthode de recouvrement de créances par un tiers spécialisé. Il permet aux repreneurs d’entreprise de bénéficier d’un paiement anticipé des créances de l’entreprise avant leurs dates d’échéance.

Conséquemment, l’entreprise reprise améliore sa trésorerie, réduit ses frais de gestion de comptes clients et se protège des risques d’impayés. Le factor (établissement bancaire) s’engage à payer dans les 24h la créance.

L’affacturage inversé pour règlement anticipé des factures fournisseurs

L’affacturage inversé permet de régler ses factures fournisseurs directement par l’établissement financier. Au même titre que l’affacturage classique, le règlement des fournisseurs s’effectue dans les 24h suivant la signature du contrat. Il permet donc de s’acquitter des factures avant leur date d’échéance sans toucher à la trésorerie de l’entreprise en difficulté. Le règlement du factor devra alors se faire aux dates d’échéances initiales des factures.

L’avantage majeur est que le repreneur d’entreprise peut négocier des tarifs sur ses commandes dû à un paiement immédiat tout en créant une meilleure image de marque pour l’entreprise. Ce procédé est sécurisant pour la chaîne d’approvisionnement.

La cession-bail pour obtenir des fonds grâce aux actifs de l’entreprise

La cession-bail (appelé également le lease-back) permet d’obtenir rapidement des fonds grâce au refinancement des actifs acquis auparavant par l’entreprise. La société en reprise vend donc la propriété de ses biens à un crédit bailleur, qui, moyennant un loyer, lui permet de récupérer des liquidités tout en gardant l’usage du bien vendu.

Le bien étant toujours à la disposition de la société, il n’y a pas d’interruptions ou de retards de productivité. Cerise sur le gâteau, aucune garantie supplémentaire est exigée autre que les immobilisations corporelles vendues. Une fois tous les paiements effectués, le repreneur d’entreprise redevient propriétaire de l’actif.

Les financements alternatifs pour les entreprises en croissance

Repreneur d’une activité d’entreprise, vous faites peut-être face à une société en quête de croissance. Le financement classique reste l’augmentation de capital via l’apport des actionnaires ou l’introduction en bourse, mais d’autres méthodes existent. Voici lesquelles.

Le financement participatif : de plus en plus usité

Autrement appelé crowdfunding, le financement participatif est un outil de financement alternatif qui ne passe pas par les circuits traditionnels tels que la banque par exemple. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une participation plurielle.

L’entreprise qui lance une campagne de financement participatif sollicite des ressources financières en ligne via des internautes pour financer des projets divers et variés. Nombreuses sont les plateformes qui se sont spécialisées dans ce processus de financement. Les financements peuvent être de diverses : dons, prêts rémunérés ou encore participation dans l’entreprise.

Le tableau ci-dessous vous présente les différents moyens :

DON PRET INVESTISSEMENT
Sous quelle forme ? Ø  Sans contrepartie : donations « coup de cœur »

Ø Avec une contrepartie symbolique : une carte postale, un t-shirt à l’effigie de l’entreprise, etc.

Ø Préventes / pré-commandes du produit ou service pour lequel la campagne de financement a été lancée

Ø Sans intérêts

Ø Avec intérêts, sans caution ni garantie de votre part

Ø En mini-bons

 

Ø En capital : le financeur est rémunéré sous forme de dividendes ou de plus-values réalisées lors de la cession des titres.

Ø En obligations : sa rémunération prend la forme d’intérêts

Ø Contre royalties : sa rémunération prend la forme de commissions sur le chiffre d’affaires

 

Avantages Ø Idéal pour tester votre marché et l’accueil du public vis-à-vis de votre produit ou du service

 

Ø Les dons perçus peuvent vous aider à consolider vos fonds propres et permettre de créer un effet de levier sur d’autres financements : prêt d’honneur, prêts bancaires, subventions, etc.

 

Ø Permet de financer des dépenses non prises en compte par les banques, comme le besoin de liquidité ou des projets d’investissements immatériels

À savoir :

Ø Le prêt a une durée maximale de 7 ans.

Ø Son montant est plafonné à 2 000 € par projet s’il est rémunéré, ou et à 5 000 € s’il ne l’est pas.

 

Ø Pour financer le développement d’un projet à caractère innovant ou non, ou peu prisé par les investisseurs traditionnels (promotion immobilière, ouverture de succursales, etc.), ou encore pour boucler un tour de table.

Ø La prise de participation peut ouvrir le droit dans certains cas à un avantage fiscal pour les investisseurs.

 

 

Les business Angels : des fonds financiers mais surtout de l’expérience

Les business Angels sont des personnes physiques (et non des personnes morales) décidant d’investir une partie de leur patrimoine dans des projets innovants pour lesquels ils reconnaissent un potentiel de croissance exponentielle.

En plus de leurs fonds, les business Angels partagent leurs expériences et leurs compétences afin de participer activement à la vie de l’entreprise en reprise.

Le capital investissement d’entreprise (Corporate Venture)

Le capital investissement d’entreprise désigne une méthode de financement par le biais d’investisseurs privés spéculant sur la réussite d’une jeune entreprise, y compris en reprise. L’investissement passe par une prise de participation minoritaire et propose deux gros avantages :

  • Un avantage financier par leur apport en numéraire dans le capital de la société :
  • Un avantage commercial par des conseils, une expertise ou des études de marché permettant un développement plus sécurisé de l’entreprise.

Perspectives Conseils pour vous aider à choisir le meilleur financement

Pour chercher la méthode de financement correspondant à votre besoin en tant que repreneur, il faut anticiper les avantages et risques liés à chaque méthode. Faire appel à un cabinet d’expertise-comptable permet de structurer votre projet et d’assurer vos arrières.

Votre expert-comptable peut notamment vous proposer un diagnostic stratégique et un suivi de trésorerie par le biais de missions d’IBR (Independant Business Review).

Notre cabinet Perspectives Conseils pourra vous apporter un regard neuf sur l’entreprise que vous souhaitez reprendre. Nous réaliserons des simulations et évoquerons différentes possibilités de financement pour que vous puissiez faire les meilleurs choix en tant que dirigeant. À vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser
VOUS CONSEILLER

Perspectives Conseils est un cabinet d’expertise comptable et de conseils aux entreprises et dirigeants.

Aide à la création d’entreprise, comptabilité et fiscalité, optimisation du statut de dirigeant, conseils en gestion d’entreprise et de patrimoine … Nous accompagnons les entrepreneurs et entrepreneuses tout au long de l’année pour la réussite de leur activité.

Nos prestations fonctionnent au forfait ou par missions ponctuelles, selon la nature de votre besoin et l’intérêt de notre collaboration.

Présents pour chaque étape de votre vie de dirigeant
Pour aller plus loin
Comment obtenir un prêt auprès de la Bpifrance ? Le guide

Comment faire une demande de financement à la Bpifrance ?

Si vous avez des projets liés à la transformation Numérique et Ecologique, vous pouvez vous tourner vers la Bpifrance pour 2 types de prêt possible : le prêt Transformation Numérique et le Prêt Action climat. Quels sont les critères d’éligibilité à ces prêts et comment faire une demande de financement à la Bpifrance ? Le point avec Perspectives Conseils.

LIRE LA SUITE

Partager
cet article

Perspectives Conseils expertise-comptable et conseils aux dirigeants
Perspectives conseils votre conseiller expert dans la création d'entreprise
Merci pour votre confiance !

Votre demande a été prise en compte. Vous serez contacté(e) d’ici 48H par votre conseiller