Partager
cet article

Se projeter

Démission et création d’entreprise : Comment réussir sa reconversion ?

Quentin Kbidi
Chargé de communication
6 min
BANNIERE_1280_720px_Demission-et-creation-dentreprise-comment-reussir-sa-reconversion-perspectives-conseils

Prendre la décision de démissionner n’est pas une chose simple. Cette démarche peut remettre en cause vos choix de vie alors il est important de bien se préparer. D’autant plus si vous avez le projet de vous lancer dans l’entrepreneuriat.

Votre train de vie salarial ne vous convient plus et vous souhaitez avoir recours à une reconversion professionnelle ? Démarrer à votre compte et créer votre entreprise ? C’est possible, tout en bénéficiant de votre chômage pour les premiers mois sans trop de chiffre d’affaires.

Ce guide signé Perspectives Conseils expliquer comment allier démission et création d’entreprise, étape par étape.

Table des matières

Préparer sa démission en vue de créer votre entreprise

Votre environnement de travail ne vous semble plus adapté, vous voulez du changement et prévoyez de démissionner ?

Votre projet de démission doit être un projet professionnel sérieux sur lequel vous pouvez réellement vous positionnez. C’est durant cette période que vous devez vous renseigner sur votre projet de création ou de reprise d’entreprise.

Avant d’entamer une quelconque démarche de démission, rendez-vous sur le site www.demission-reconversion.gouv.fr afin de vérifier que vous remplissez bien toutes les conditions nécessaires à l’éligibilité de l’allocation chômage.

Par ailleurs, attention à ne pas démissionner tant que les démarches ne sont pas officiellement débutées et sans accord de la CPIR. Nous y reviendrons ci-après.

Démarrer le processus de votre reconversion

Accessible à tous salarié issu d’un CDI, le projet de démission reconversion peut vous donner la liberté dont vous rêviez. Vivre enfin de ce pourquoi vous avez un réel attrait.

Néanmoins, sachez que le statut de salarié ne vous sera plus attribué et vous serez considéré comme entrepreneur. N’hésitez pas à vous renseigner davantage sur les modalités de ce nouveau statut professionnel si vous ne l’avez pas encore fait.

Pour démarrer une reconversion dans les meilleures conditions, vous devez vous poser les bonnes questions.

Prenez en compte les avantages et les inconvénients que ce projet engendrera sur le moyen terme : un changement d’une aussi grande envergure se prépare avec réflexion.

Notamment sur le sujet de la création d’entreprise. N’hésitez pas à vous renseigner sur comment bien démarrer votre projet de création d’entreprise.

Le dispositif démissionnaire pour bénéficier de l’ARE (chômage)

Si vous y êtes éligible, le dispositif démissionnaire va faciliter votre reconversion professionnelle. Il vous permettra en effet de bénéficier de l’allocation chômage tout procédant à la création de votre entreprise.

Attention toutefois à bien remplir les conditions d’éligibilité au dispositif. Vous devez obligatoirement être salarié en CDI depuis 5 années consécutives et/ou avoir 1 300 jours travaillés sur la période des 60 derniers mois.

SI vous avez changé d’entreprise au cours de 5 derniers années, vous pouvez tout de même prétendre au dispositif démissionnaire à la condition de ne pas avoir connu une période d’interruption de plus de 2 jours entre deux contrats de travail.

Le dispositif démissionnaire vous permettra donc de sécuriser vos revenus pendant que vous démarrer tout juste votre projet, sans savoir le chiffre d’affaires que vous réaliserez.

Créer son entreprise et bénéficier du chômage : les 5 étapes à suivre

Afin de bénéficier de l’allocation chômage (ARE), voici les étapes à suivre :

  1. Prendre rendez-vous avec un Conseiller spécialisé dans l’Évolution Professionnelle (CEP) afin d’échanger sur votre projet de démission pour création d’entreprise (entretien gratuit)
  2. Préparer un dossier solide présentant le sérieux de votre projet professionnel : Il s’agit d’un dossier qui recense votre situation et votre projet de création (secteur d’activités, formation…)
  3. Transmettre votre dossier à la CPIR (Transitions Pro) pour étude. Vous recevrez sous un délai de 2 mois ouvrés maximum une réponse favorable ou non. Si favorable, vous obtiendrez une attestation qui prouvera la qualité réelle du fondement de votre projet.
  4. Transmettre à Pôle Emploi cette attestation du caractère réel et sérieux lors de votre inscription. Vous serez dès lors considéré comme demandeur d’emploi éligible à l’ARE car futur créateur/repreneur d’entreprise.
  5. Effectuer toutes les démarches prévues à la mise en route de votre projet de création d’entreprise durant les 6 mois suivant votre souscription à l’allocation chômage : formations, formalités juridiques, etc.

Contrôle et sanctions de non-respect : l’appel à votre vigilance

Vous devez impérativement pouvoir répondre à l’ensemble de vos obligations. Dans le cas contraire, il est possible que vous fassiez l’objet de contrôle par Pôle Emploi durant l’échéance des versements de votre allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE).

Le versement de votre chômage n’est possible que dans la continuité des démarches liées à la mise en place de votre projet entrepreneurial (y compris votre installation les premiers mois).

En cas de manquement à la règle ou de problèmes liés au contrôle effectué, vous pouvez être passible de sanctions tels que la radiation de la liste des demandeurs d’emplois, pour faute.

De plus, la suppression de 4 mois d’allocation chômage est également une des sanctions encourues.

En cas d’absence de déclaration ou déclaration mensongère vous vous exposez à une radiation définitive. Vigilance donc sur vos choix et vos actions. Le dispositif démission reconversion n’est pas à prendre à la légère.

Démission et création d’entreprise : l’accompagnement de Perspectives Conseils

L’équipe de Perspectives Conseils vous accompagne tout au long de votre projet de création d’entreprise.

Nous vous aidons à vous lancer dans le monde entrepreneurial en vous donnant nos conseils les plus avisés concernant le choix de votre forme juridique ainsi que votre régime fiscal et social

Nous vous accompagnons également dans une validation de votre Business Plan (BP) et vos choix d’organisation administrative et comptable. En clair…on s’occupe de tout pour optimiser votre implantation dans la création d’entreprise !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser
VOUS CONSEILLER

Perspectives Conseils est un cabinet d’expertise comptable et de conseils aux entreprises et dirigeants.

Aide à la création d’entreprise, comptabilité et fiscalité, optimisation du statut de dirigeant, conseils en gestion d’entreprise et de patrimoine … Nous accompagnons les entrepreneurs et entrepreneuses tout au long de l’année pour la réussite de leur activité.

Nos prestations fonctionnent au forfait ou par missions ponctuelles, selon la nature de votre besoin et l’intérêt de notre collaboration.

Présents pour chaque étape de votre vie de dirigeant
Pour aller plus loin

Partager
cet article

Perspectives Conseils expertise-comptable et conseils aux dirigeants
Perspectives conseils votre conseiller expert dans la création d'entreprise
Merci pour votre confiance !

Votre demande a été prise en compte. Vous serez contacté(e) d’ici 48H par votre conseiller