Perspectives Conseils - Toutes l'actualités autour du conseil aux dirigeants
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Partager
cet article

Se projeter

EI ou SARL unipersonnelle (SARLU), quel statut choisir pour entreprendre seul ?

Date de MAJ :

William BODILIS
Assistant comptable
8 min
Entreprise individuelle (EI) ou SARL unipersonnel (SARLU), que faut-il choisir pour se lancer seul en société ? Le guide.

Avant de créer une entreprise, il est important de se demander quelle forme juridique est la plus adaptée aux besoins de l’entrepreneur et de son activité (aspects commerciaux, juridiques, financiers, fiscalité…). Vous souhaiter entreprendre seul, démarrer une activité à plein temps ?

Avant tout, pour créer son activité commerciale, industrielle, artisanale ou libérale, le choix de la constitution va rapidement se limiter à deux ou trois formes juridiques. Nous allons surtout nous intéresser à comparer l’entreprise individuelle (EI) et la société à responsabilité limité unipersonnelle (SARLU) qui sont les formes juridiques les plus adaptées pour les solopreneurs.

Alors comment les créer ? De quels avantages fiscaux peut-on bénéficier en SARLU et en EI ? De quelles façons la SARLU et l’EI influent-elles sur la rémunération de l’entrepreneur ?

Perspectives Conseils vous conseille et zoome sur les points les plus importants à connaître.

Table des matières

Création d’une EI ou d’une SARLU : le comparatif

Nous avions déjà réalisé un comparatif entre deux formes sociétales, le fait d’entreprendre seul ne change pas les conclusions apportées sur la comparaison entre la SARL et la SAS. En d’autres termes, la SARLU, qui est la forme que nous allons étudier, est la même forme juridique que la SARL mais pour une personne qui entreprend seule.

Ici, nous allons comparer l’EI et la SARLU sur les points qui sont essentiels pour maximiser votre futur réussite et performance. Nous ajouterons des points qui ne sont pas négligeables et qui sont très souvent sous-estimés par les entrepreneurs.

Les points importants à retenir dans la création d’une EI

La création d’une entreprise individuelle est rapide et peu coûteuse. Aujourd’hui, toutes les formalités sont accessibles sur le site de l’INPI. L’entrepreneur individuel devra également ouvrir un compte bancaire dédié exclusivement à son activité professionnelle car ce qui touche à son activité doit être séparé de ses activités personnelles, c’est une obligation au-delà de 10 000€ de recettes et une recommandation dès la création. Nous en parlions déjà lorsque nous abordions les recettes d’une location meublée et la nécessité d’un compte bancaire.

L’entreprise individuelle a vu son statut d’entrepreneur individuelle transformé (EIRL supprimé) en 2022. La loi a simplifié et protégé les entrepreneurs en créant un nouveau statut unique d’entreprise individuelle. Par ailleurs :

  • L’entrepreneur individuel ne crée pas de personnalité morale ou de société dans le cadre de son activité
  • L’entrepreneur individuelle n’a pas à constituer de capital ou d’apport minimal et il n’existe pas de limite pour son chiffre d’affaires
  • Etant seul, les formalités de constitution et de gestion sont plus simples que pour une société

Pour compléter sur ce sujet, nous vous invitons à consulter tous les changements pour l’entreprise individuelle en 2022.

Les points importants à retenir dans la création d’une SARLU

La SARLU étant la société unipersonnelle de la SARL, elle demande de remplir les mêmes étapes pour sa création.

L’entrepreneur qui se lance en SARLU doit rédiger les statuts qui ont pour but de fixer les règles de fonctionnement de l’entreprise. Cette étape est importante car même si la modification des statuts est possible par la suite, cette action entraine des frais supplémentaires.

  • L’entrepreneur devra déposer son capital social (minimum 1€) ainsi que la désignation du dirigeant c’est-à-dire l’entrepreneur lui-même
  • Pour finaliser la création de la SARLU, il faut aussi publier la constitution dans un journal d’annonce légal et le dépôt du dossier de constitution au Registre du Commerce et des Sociétés
  • La création d’une SARLU a un cout plus élevé que l’EI, mais n’hésitez pas à consulter notre offre d’accompagnement tous compris pour la création de votre entreprise.
  • La complexité de la SARLU est plus conséquente que l’EI en matière de déclarations administratives, le dirigeant de la SARLU doit notamment en plus de la déclaration de résultat effectuer des formalités de dépôt des comptes au greffe tous les ans.

Conclusion : Le point sur la création est remporté par l’EI grâce à sa simplicité et son coût faible à la création.

Fiscalité et imposition d’une EI et d’une SARLU : le comparatif

La fiscalité est un critère neutre qui permet de donner plusieurs éléments de réponse.

L’entrepreneur individuel est en principe soumis à l’impôt sur le revenu (IR). Il n’existe pas d’imposition au niveau de l’entreprise et donc le bénéfice de l’entreprise est la rémunération de l’entrepreneur. La SARLU appelé aussi EURL est aussi soumis au même principe de l’impôt sur le revenu selon la nature de l’activité, elle sera au bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou bénéfices non commerciaux (BNC).

Cependant, l’entrepreneur individuel et la SARLU ont la possibilité d’opter au régime de l’imposition sur les sociétés (IS). La différence est que ce régime a pour principe d’imposer à l’impôt sur les sociétés (IS) le bénéfice restant (après rémunération de l’entrepreneur et charges sociales comprises). En parallèle, l’entrepreneur aura sa rémunération et ses charges sociales à payer imposées à l’impôt sur le revenu (IR) uniquement sur la rémunération prise et/ou comptabilisée.

Cette méthode peut permettre de maintenir un niveau de rémunération stable. Exemple : lors d’une très bonne année, elle offre l’opportunité de se créer une réserve pour se rémunérer lors d’une année « moins bonne » sans subir de grandes variations d’impôt sur le revenu. Intéressant d’autant plus que le taux d’IS pour les PME en 2023 est de 15% sur le bénéfice soumis à l’impôt sur les sociétés désormais sur les premiers 42 500 € de bénéfices imposables puis 25% au-delà. Là où le barème progressif de l’impôt sur le revenu est de 30% à partir de 27 479€ de revenu imposable.

Sur ce point l’EI et la SARLU ont les mêmes caractéristiques dans notre axe de comparaison, on ne peut pas les départager, donc égalité.

Régime social de l’EI et d’une SARLU : le comparatif

En Entreprise Individuelle, vous disposerez du statut social de travailleur non-salarié (TNS). L’avantage de ce statut et de ce régime est de payer moins de charges patronales mais plus de charges salariales, ce qui permet d’obtenir un net en poche plus avantageux. Cependant, le régime TNS de l’EI offre une protection sociale plus faible, ce qui oblige à prendre une mutuelle complémentaire si vous souhaitez être couvert en cas d’arrêt ou de maladie. En SARLU, le régime social est le même quand on choisit le statut de gérant majoritaire (puisque vous serez associé unique). Néanmoins, la rémunération du Gérant majoritaire d’une SARLU sera déclarée dans les traitements et salaires et pourra bénéficier de l’abattement forfaitaire de 10%, ce ne sera pas le cas pour l’entrepreneur individuel dont le bénéfice sera déclaré dans la déclaration 2042 Complémentaire dans la catégorie correspondante (BIC, BNC…).

Sur ce point la SARLU gagne légèrement la bataille grâce à cet abattement qui permet de réduire l’impôt sur le revenu !

Association, image de marque… en EI ou en SARLU : le comparatif

D’autres points non suffisamment abordés et qui sont pourtant à ne pas négliger. Le premier donne un point supplémentaire à la SARLU : le fait de pouvoir s’associer. Cela est totalement impossible en EI.

Autre point, l’image de marque de l’entreprise qui est très souvent sous-estimé par les dirigeants. L’image de marque que vous renvoyez est mieux perçue si vous créer une société unipersonnelle que si vous créer une entreprise individuelle. Encore un point de plus pour la SARLU !

La micro-entreprise, préférable à l’EI ou à la SARLU ?

En tant qu’entrepreneur individuel, vous avez aussi le choix du régime de la micro-entreprise appelé aussi « auto-entreprise ». Le régime de la micro-entreprise est un régime très simplifié qui permet de bénéficier de formalités plus légères pour la création de l’activité mais surtout pour vos obligations de déclarations et de paiement. Si vous souhaitez plus de précisions sur ce statut, nous avions consacré un focus sur le régime de la micro-entreprise.

Néanmoins, ce régime micro a des seuils de déclaration de CA maximal très faibles et sera plus adapté à une entreprise en démarrage ou en test ou bien à une activité complémentaire.

Le choix de Perspectives Conseils : la SARL unipersonnelle

D’après nous, la SARLU l’emporte face à l’entreprise individuelle (EI). Score serré (4 à 2) dans ce que nous avons tenté de développer mais pour une activité identique, le dirigeant d’une SARLU optant pour l’imposition sur les sociétés pourra obtenir une meilleure rémunération et image de marque, l’adaptation de son régime fiscal, la possibilité future de s’associer et les possibilités de céder ses parts de sa société.

Cependant, votre situation peut être particulière et peut ne pas correspondre à la SARLU. C’est pourquoi nous vous conseillons fortement de demander une étude personnalisée à notre cabinet Perspectives Conseils avant de vous lancer ! Nous vous accompagnerons lors dans chacune des étapes de votre business.

Une réponse

  1. Il est aussi important de faire anticiper le succès ou non de sa boite dans le futur, cela peut jouer et i est préférable d’anticiper plutot que de devoir pérére un changement de statut en cours de route

    Bon article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser
VOUS CONSEILLER

Perspectives Conseils est un cabinet d’expertise comptable et de conseils aux entreprises et dirigeants.

Aide à la création d’entreprise, comptabilité et fiscalité, optimisation du statut de dirigeant, conseils en gestion d’entreprise et de patrimoine … Nous accompagnons les entrepreneurs et entrepreneuses tout au long de l’année pour la réussite de leur activité.

Nos prestations fonctionnent au forfait ou par missions ponctuelles, selon la nature de votre besoin et l’intérêt de notre collaboration.

Présents pour chaque étape de votre vie de dirigeant
Pour aller plus loin
Perspectives Conseils expertise-comptable et conseils aux dirigeants
Perspectives conseils votre conseiller expert dans la création d'entreprise
Merci pour votre confiance !

Votre demande a été prise en compte. Vous serez contacté(e) d’ici 48H par votre conseiller